La pyrale du maïs et Trichogrammes


Zuensler-sammlung.png

Zuensler-sammlung.png

La pyrale du maïs (Ostrinia nubilialis) est un ravageur redouté du maïs qui se propage rapidement en Suisse. Elle passe l’hiver principalement dans les tiges et les résidus de maïs restés sur la parcelle. Les méthodes de culture qui préservent le sol (non-labour par ex.) favorisent particulièrement la population de la pyrale du maïs pour l’année à venir.

Etant donné que ces méthodes de culture présentent des avantages bien fondés, la propagation de la pyrale du maïs doit être contenue par d'autres moyens.

Il est particulièrement recommandé de hacher ou enfouir les résidus de récolte. De plus les Trichogrammes, petites guêpes ennemie naturel de la pyrale du maïs, peuvent être épandue dans les parcelles de maïs au moment approprié afin de réduire naturellement la population de pyrale du maïs.

Zuensler-sammlung.png

Les dégâts causés par la pyrale provoquent la casse des tiges et des épis de maïs qui entraine d’importantes pertes de rendement.



L’utilisation des Trichogrammes (Trichogramma brassicae) a été testée et leur efficacité a été confirmée par de nombreux agriculteurs. Plusieurs cantons ont mis en place un programme de promotion pour encourager l'utilisation des Trichogrammes. Leur utilisation est également adaptée à l’agriculture biologique. Depuis que leur efficacité a été confirmée dans la pratique, la lutte chimique contre la pyrale du maïs est soumise à une autorisation spéciale et n’est pratiquement plus utilisée.

Zuensler-sammlung.png

Nous proposons les Trichogrammes sous forme de « TrichoSphère». Chaque capsule contient plus de 1000 œufs de 6 stades de développement différents, qui vont éclore pendant une période de 2 à 3 semaines. Les Trichogrammes une fois éclos recherchent les œufs et les larves de la pyrale du maïs à proximité, y pondent leurs œufs et rendent ainsi les larves de la pyrale du maïs inoffensives.  Etant donné que nous épandons les « TrichoSphères Omya » deux fois en deux semaines, les parcelles sont protégées pendant au moins 4 à 5 semaines, ce qui permet aux Trichogrammes de se multiplier dans les larves de la pyrale du maïs.

Le moment exact de l’application doit être bien coordonné. Agroscope (Institut de recherche) effectue un suivi dans toute la Suisse et nous communique le moment approprié pour le lâcher (normalement entre la mi-juin et début juillet).

Afin d’augmenter l’efficacité des Trichogrammes, il est conseillé de traiter autant de surfaces de maïs que possible en Suisse pour que nous puissions à l’avenir nous passer de traitement chimique contre la pyrale du maïs.

Zuensler-sammlung.png

empty